• Deutsch
  • Fashion

    Beauté – un concept abstrait ou concret?

    https://www.liberty-woman.com/

    Dans ce blog, nous voulons décrypter la beauté. Personne ne niera que la beauté est dans l’œil du spectateur. Prenons comme exemple la tendance déjà bien présente à la « peinture corporelle » . Il n’y a pas si longtemps, celui ou celle qui était tatoué était regardé bizarrement. Aujourd’hui, c’est tout à fait normal, et même cool, comme le tatouage de David Beckham que l’on remarque lors d’une grande occasion officielle, comme le mariage de Harry et Meghan. Surtout dans le domaine du sport et en particulier dans le football, le tatouage n’est pas l’exception, mais plutôt la règle.

    Tatouage, Piercing, Branding et Co. sont encore relativement inoffensifs. Il y a des régions où le culte du corps est beaucoup plus intense. Nos homologues féminines du peuple Paduang, dans le sud-est du Myanmar, sont considérées comme des «femmes girafes». Ce n’est pas à cause de leurs belles longues jambes, mais plutôt de leurs longs cous. Déjà à l’âge de cinq ans, les filles posent le premier col en laiton. Au fil des années, des spirales plus lourdes sont ajoutées. Enfin, l’allongement de l’anatomie donne l’impression que le cou mesure jusqu’à 40 cm de long. L’idéal de beauté est caractérisé ici par un cou particulièrement long et des bijoux – qui ne doivent jamais être enlevés, sinon le cou pourrait se casser.

    www.liberty-woman.com

     

    Sous nos latitudes, la beauté et le culte du corps signifient de ne pas peser trop sur la balance. Mais concernant la balance, la beauté est soumise à l’évolution du temps. Dans le passé, les femmes Rubens étaient considérées comme un idéal de beauté absolue. L’époque était dure, et seulement une minorité de personnes pouvaient se permettre de manger à sa faim. Être gros représentait donc la richesse. Mais détournons-nous du corps et dirigeons toute notre attention vers le visage. Car même si un décolleté provocateur et un ventre tonifié sont toujours mis en avant – c’est le visage auquel on fait le plus attention lorsqu’on se rencontre. Et qui aurait pensé qu’un « code secret de la beauté » y est caché?

    C’est incroyable – indépendamment de leur origine, à travers tous les continents et indépendamment de l’âge, de la profession et du sexe, les mêmes visages sont perçus comme «attrayants». Pourquoi? Dans l’architecture naturelle, la nature semble favoriser un nombre particulier: 1.618. Il y a, par exemple, des feuilles comme le lierre. La longue veine de la feuille est exactement 1 618 fois plus longue que l’artère secondaire. Même les fleurs sont alignées dans une relation géométrique exacte les unes aux autres. Les lignes à partir des pétales, par intersection au sein de la fleur dans le rapport 1,618 donne un plan de l’un des plus anciens symboles magiques de l’humanité – le pentagramme. Leonardo da Vinci s’est en particulier inspiré de l’envergure des ailes des oiseaux, qui est 1.618 fois plus longue que la longueur-même de l’animal. L’homme a longtemps adopté ce code numérique et l’a transféré dans l’architecture du bâtiment. Et il semble que, compte tenu de la beauté humaine et de la disposition du contour des yeux, du nez et de la bouche, nous sommes également influencés par le « Golden Ratio ».

    Cette «coupe» individuellement avantageuse met alors la mode en jeu. Car, sans doute, si nous nous consacrons au sujet de la beauté, le choix du bon habillement joue également un rôle décisif. Qui ne connaît pas les performances ratées sur le Red Carpet de personnes vraiment belles, mais qui portent une tenue embarrassante et démodée? Cependant, les vêtements appropriés soulignent la beauté du porteur et ont aussi l’avantage de pouvoir cacher de petits « points faibles ». Madame choisit ensuite les accessoires assortis pour donner une touche finale. C’est ainsi que les châles, les boucles, les chaînes, les sacs et les ceintures complètent toute la tenue. En tant que boutique en ligne pour les femmes, Liberty-Woman, par exemple, propose un large éventail de ces accessoires. Ensuite, la session shopping se tourne vers les couleurs, les t-shirts ou les pantalons. Liberty Woman représente la féminité et l’exprime avec « We love curves » – parce que le look skinny représente peu la beauté en général et au quotidien – heureusement.

    Il ne faut pas de contenter d’un seul idéal absolu de la beauté. La beauté ne devient irrésistible que lorsqu’elle joue avec sa grande sœur « l’attraction ». Et des attributs tels que la confiance en soi, l’éloquence, l’humour et l’empathie sont aussi non-négligeables. Donc, les filles, nous devrions juste aborder le sujet de la beauté de façon plus détendue et ne pas se laisser berner par les idéaux retouchés par Photoshop. Lorsque vous rencontrerez votre « âme sœur » un jour, vous le réaliserez de toute façon : la plus grande beauté se reflète dans les yeux de l’amour.

    You Might Also Like

    No Comments

    Leave a Reply